En toen kwam ons ma binnen (Belgique)

Conseillé par Florent Chabanel (D2A Formation initiale 2017-2018)

Ne nous est-il pas tous déjà arrivé de vivre un moment gênant ou embarrassant ? Ces tranches de vie sont universelles et concernent chacun d'entre nous. Dedsit Production a donc décidé d'en faire une série diffusée sur la chaîne Belge Flamande 2BE (aujourd'hui renommée Q2). Comparable, dans son format, à Caméra café, Scènes de Ménage, Un gars une fille ou En Famille, En toen kwam ons ma binnen ! (que l'on pourrait traduire par Ce moment gênant !) réuni une suite de petits sketchs d'une à deux minutes interprétés par des acteurs reconstituant des moment gênants.

Les audiences et les récompenses du programme

La saison 1, diffusée à l’automne 2014 à 20h30, a réuni en moyenne 6,5% de part d'audience soit 390 000 téléspectateurs. La case a même enregistré un bond de 176% de PDA sur la tranche horaire 20h30 – 21h00 et plus 201% de PDA sur la cible des 18 - 44 ans à ce même horaire. Plus largement, le programme a sur-performé sur les 25 - 34 ans mais également sur les plus de 55 ans. A noter que ce divertissement est regardé à proportion quasi égale par toutes les tranches d'âges (sauf la catégorie des 4-14 ans plus faible) ce qui fait de En toen kwam ons ma binnen ! un programme transgénérationnel et non segmentant. Face à un tel succès, le diffuseur a proposé une saison 2 à l'automne 2015 lui permettant d’enregistrer également de bonnes audiences.

En toen kwam ons ma binnen ! est donc un divertissement familial fédérateur récompensé au Canada en 2015 par le prix BANFF Rocky Mountain pour la meilleure émission de comédie de sketchs. Son pouvoir d'identification est réel. Le programme a su attirer et fidéliser un large public permettant à 2BE d’asseoir sa position de chaîne flamande du divertissement.

Une diffusion à l'étranger et en France

A n'en pas douter, il s'agit d'une fiction courte à succès qui s'exporte. Diffusée en version originale aux Pays-Bas et en Allemagne, elle est également en développement au Canada, aux Etats-Unis d'Amérique et en Australie après l'achat des droits d'adaptation par ces pays.

C'est la solution proposée pour le public Français. Il serait envisageable de faire une adaptation du programme au sein du Groupe M6, sur Paris Première juste avant 21h00, de 20h30 à 20h50 (afin de permettre une transition entre le clair et le payant). Le choix de la chaîne est osé, mais le programme pourra bousculer légèrement son public, les CSP+ urbains.

Le programme pourra être disponible sur le site et l'application 6Play, sur les réseaux sociaux (Facebook, Snapchat à travers quelques extraits) et sur une plateforme telle que Youtube via une chaîne dédiée reprenant les épisodes forts.

Sur le hertzien, cela permettra de dynamiser l'avant première partie de soirée de Paris Première, capter les « zappeurs » nombreux à cette heure là, carrefour avant le Prime Time. Aussi, la chaîne pourra fidéliser son public et rajeunir son image à l'antenne.

Selon le producteur belge de la série, « les Hollandais, - ayant acheté la série -, peuvent apprécier un certain humour belge maladroit », alors pourquoi pas les Français ?