LES MATINALES AVEC FRANK LANOUX

frank-lanoux-rmc

Directeur Délégué NextRadio TV - Directeur Général RMC

30 novembre 2016, 9h30
Lieu : EMNS - 20 rue Berbier du Mets 75013 Paris

Ce mercredi 30 novembre 2016, les étudiants de l’EMNS ont rencontré Franck Lanoux, directeur général de la radio RMC.

Après nous avoir présenté l’histoire du groupe NextRadio TV, M. Lanoux a introduit les problématiques et défis auxquels le groupe, et plus spécialement la radio, a été confronté. Il a notamment insisté sur l’innovation dont le groupe avait fait preuve, en particulier pour le positionnement de RMC ou de BFM, en s’inspirant des modèles présents aux Etats-Unis. En effet, si les deux entités sont parvenues à se faire une vraie place dans ce secteur déjà abouti, c’est grâce à leurs stratégies de différenciation.

En nous présentant l’originalité des différentes chaînes du groupe, nous avons ainsi compris ce qui a permis de relancer l’activité de RMC notamment, qui était sur le point de déposer le bilan au moment où M. Lanoux a pris les rênes. RMC n’est donc pas une radio généraliste, elle est 100% parlée, sans musique. Elle est basée sur l’actualité, présentée et discutée par des personnalités avec des convictions et une expérience. C’est principalement cet aspect qui leur a permis de se différencier de la concurrence. La chaîne parvient aujourd’hui à se stabiliser autour des 8% d’audience et semble avoir rencontré son marché.

Par la suite, nous avons abordé les enjeux des chaînes d’information. M. Lanoux nous a notamment expliqué les différents modèles et le positionnement nouveau de BFM, car une fois encore pour gagner en part de marché, il fallait offrir un service différent de la concurrence. Cela s’est illustré à travers la question du passage au numérique avec la « révolution TNT » et le besoin d’offrir une chaîne d’information gratuite.

En partenariat avec SFR depuis quelques années déjà pour la création de nombreuses autres chaînes, le groupe a désormais la volonté de se rapprocher des télécoms pour avoir directement accès aux technologies, car elles bouleversent l’information. Ainsi après avoir créé BFM TV, BFM Business, RMC Découverte et BFM Sport dans le bouquet SFR, le groupe compte lancer prochainement une chaîne cinéma. Convaincu que la consommation télévisuelle se fera désormais directement grâce aux FAI et télécoms, NextRadio TV se lance dans un bouquet de chaînes complet, avec une majorité payante mais accessible via son partenaire commercial SFR –en dehors de ses chaînes d’information dont la survie dépend de la gratuité d’accès.

Même si cette success story est à prendre en exemple, M. Lanoux nous a tout de même précisé qu’il a fallu sept ans pour rendre BFM TV rentable, ce qui a été possible uniquement grâce aux bénéfices des autres marques du groupe. Malgré cette rentabilité tardive et les faibles parts d’audience dues à l’essence même d’une chaîne d’information, il est important de noter qu’aujourd’hui BFM est leader sur son marché.

Parmi les thèmes variés abordés par la suite, nous avons traité de la couverture des attentats et des polémiques liées. M. Lanoux a donc exprimé l’idée que la polémique était justifiée, mais il faut noter que ces évènements sont nouveaux en France, et qu’ils réinventent la profession de journaliste.

Grâce à cette rencontre, nous avons donc ainsi saisi le développement et les enjeux d’un groupe de médias.

Aussi, nous remercions Monsieur Lanoux pour le temps qu’il nous a consacré, et pour avoir répondu à toutes nos questions.