LES MATINALES AVEC MARC SCHWARTZ

Conseiller maître à la Cour des comptes & Médiateur du Livremarc-schwartz-emns

31 janvier 2017, 9h30
Lieu : EMNS - 20 rue Berbier du Mets 75013 Paris

Le mardi 31 janvier 2017, les étudiants du master ECN ont eu la chance de rencontrer Marc Schwartz, médiateur du livre.

M. Schwartz nous a tout d’abord présenté son parcours, de sa formation à l’IEP Paris et à l’ENA, à ses missions au sein de la direction de Trésor du Ministère de l’économie et des finances, puis en tant que conseiller de Dominique Strauss-Kahn.

Ensuite, concernant son expérience chez France Télévisions, il nous a exposé différentes problématiques auxquelles est confronté l’audiovisuel aujourd’hui en France. Avec un budget serré (2 fois plus faible qu’en Allemagne), il existe toujours un problème de financement. En effet, si la publicité vient à financer le programme, la nature de ce dernier sera déterminée uniquement selon l’audience qu’il suscite. Ce problème de l’indépendance des médias n’existe pas dans la télévision publique. Se pose également la question de la convergence des médias. Comment doivent-ils évoluer avec l’utilisation massive d’internet qui a enlevé les frontières entre eux (par exemple une radio qui met en ligne des vidéos) ? Un troisième problème soulevé est celui du rajeunissement des audiences. En effet, l’âge moyen du spectateur de France TV oscille entre 58 et 63 ans, celui de l’auditeur de France Musique est de 67 ans. Ce constat montre bien que les modes de consommation des médias des jeunes ont évolués, mais surtout diffèrent de ceux de leurs aînés.

Après 6 ans passés dans le service public, M. Schwartz crée sa société de conseil, spécialisée dans l’accompagnement pour la transition vers le numérique. Il est alors chargé de missions pour le gouvernement. Il nous a alors cité deux exemples : une négociation entre la Poste et la presse, et entre Google et les éditeurs de presse avec l’extension des droits voisins pour la presse.

Enfin, il nous a expliqué le rôle du médiateur du livre, rôle qu’il exerce depuis moins d’un an. Ce poste, créé en 2014, a pour mission de régler les problèmes de négociation entre éditeurs et libraires. Ainsi, le critère du taux de remise commerciale a pu être mis en place, malgré des rapports de force tendus depuis l’apparition du numérique. En effet, en fixant le prix de vente et la remise accordée au libraire, le diffuseur détermine la marge de ce dernier, et la remise est parfois déterminée par le volume acheté, ce qui défavorise les petites librairies. Ainsi, la remise doit être basée sur le quantitatif, mais aussi sur le qualitatif.

Les élèves du master ECN remercient sincèrement M. Schwartz pour le temps qu’il leur a accordé, ainsi que d’avoir répondu à toutes leurs questions.