Les Matinales avec Wale Gbadamosi Oyekanmi

Fondateur de l'agence de communication DARE.WINwale-gbadamosi-emns

13 décembre 2017, 9h30
Lieu : École des Médias et du Numérique de la Sorbonne

Étudiant de l’université Paris Dauphine, Wale Gbadamosi Oyekanmi se destinait à tout sauf travailler dans les industries culturelles. Ayant un intérêt pour les mathématiques, il débute sa formation universitaire dans ce domaine. En parallèle, il intègre Channel 9 (chaine de TV universitaire dauphinoise), où il y découvre la vidéo au sein d’une atmosphère entrepreneuriale, qui le poussera à remettre en question son parcours. Piqué par le virus du contenu, il décide alors de s’orienter dans l’univers des médias. Il intègre alors l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne en management des médias (aujourd’hui Master 2 Droit, Economie et gestion de l’Audiovisuel).

En parallèle, il réalise différents stages au sein de TF6, Endemol et rejoint la société de production Coyote Conseil. Décidé à réaliser un voyage autour du monde, Wale Gbadamosi Oyekanmi se décide à parcourir le monde, accompagné de son appareil photo et de sa bonne humeur. À son retour, il continue la création de programme, en produisant notamment une web-série sur le milieu du street art berlinois pour Canalplus.fr. Fermement décidé à acquérir davantage de compétences en digital, il se forme au sein de l’agence de publicité indépendante Buzzman, en tant que community manager et chargé des relations presse. Après une demande qu’il lui avait faite et pour laquelle aucune réponse professionnelle n’était présente, il décide de quitter ses fonctions au sein de Buzzman pour créer, en novembre 2011, sa propre agence de communication digitale : Dare.Win.

C’est avec un simple ordinateur d’étudiant et une planche à repasser en guise de bureau que Wale Gbadamosi Oyekanmi crée sa propre agence de communication digitale. C’est avec la série « Bref » que l’aventure commence. Wale découvre ce programme et veut travailler la communication autour de ce contenu. Il note quelques idées et va les présenter chez Canal +. Il est rapidement mis en contact avec les producteurs de la série qui trouvent ses idées géniales. A la suite de cette rencontre, il a trois semaines pour, créer sa boîte, trouver des collaborateurs et mettre en place sa campagne de publicité. Comme toujours Wale ne recule devant rien. Sa détermination et sa capacité de réflexion font sa force et il relève encore une fois ce défi. La campagne est un succès. Dare.Win est lancé. La société petit à petit se développe et commence à travailler avec les plus grands : Netflix (et la campagne Narcos), Spotify, Red bull. Aujourd’hui Dare.Win est une société de 47 salariés, des bureaux ont été ouverts à Berlin et prochainement aux Etats-Unis.

Dare.Win est une agence de communication spécialisée dans “l’entertainment” qui fait beaucoup parler d’elle, campagne après campagne. Alors qu’est-ce qui la différencie des agences plus traditionnelles ?

La grande démarcation de Dare.Win est qu’elle se focalise sur la création de contenus. En effet, que ce soit pour Babybel, l’UNESCO ou encore Netflix, Wale et son équipe cherchent à proposer du divertissement à travers leurs campagnes de promotion. Dare.win crée ainsi une expérience consommateur dès la phase de communication, qui devient aussi essentielle que le produit lui-même. Récemment, Arte a fait appel à Dare.win pour le lancement de “Transferts“, leur nouvelle série d’anticipation qui aborde subtilement les thèmes de l’identité, de l’immortalité et des dérives de la science. Afin de plonger les futurs spectateurs dans l’univers de la série, Dare.Win a développé un ”Chatbot” sur Facebook pour créer une expérience originale à la rencontre des personnages. A travers une expérience en immersion dans la peau du héro, l’utilisateur navigue sur différentes conversations messenger et devra faire les meilleurs choix pour gagner un accès exclusif au premier épisode de “Transfert”. Cette campagne, de novembre 2017, illustre bien la philosophie que développe Wale dans son agence : créer du contenu à partir de celui que propose son client pour engendrer une gamification interactive avec les publics.

C’est grâce à cette approche que Dare.Win s’est démarquée par son impact sur les différents réseaux sociaux, remportant ainsi de nombreux prix et récompenses internationaux. Maintenant, pour devenir l’une des meilleures agences du monde, Dare.Win se doit d’avoir un pied aux Etats-Unis. Après avoir installé des bureaux à Berlin, l’objectif est de s’y implanter d’ici 12 à 18 mois, tout en maintenant Paris comme la place forte de l’agence.

Nous tenons Ă  remercier chaleureusement Wale Gbadamosi Oyekanmi
pour le temps qu’il nous a consacré lors de cette rencontre inspirante.

Clara Mary & Thomas Gills & Mehdi Marguillier