LES MATINALES AVEC LAURE SAGET

Directrice du Hors Librairie et de l'audiovisuel France chez Flammarionlaure-saget

12 octobre 2016, 9h30
Lieu : EMNS - 20, rue Berbier du Mets 75013 Paris

Les étudiants de l'EMNS ont pu rencontrer Laure Saget, Directrice du Hors Librairie et de l’Audiovisuel France chez Flammarion, le mercredi 12 octobre dernier.

Grâce à un cursus à l’origine juridique, complété par le master Droit, Economie et Gestion de l'Audiovisuel de Paris 1 – Panthéon Sorbonne, Laure Saget a débuté sa carrière au département Business Affairs d’Universal Music France à la fin des années1990, avant de continuer à la direction juridique d’Universal Studios Channels France.

Elle a poursuivi son activité en tant que vice-présidente des affaires légales et commerciales chez Universal Mobile International, aux débuts de la téléphonie mobile, avant de s’intéresser au métier de scénariste, qu’elle a pu approcher grâce au Grand Atelier de la Fémis. Elle s’est alors penchée sur la rédaction d’un scénario pendant deux années. Après cette reprise d’étude, Laure Saget s’est finalement tournée à nouveau vers la législation de l’audiovisuel, prenant le poste de directrice juridique adjointe du pôle télévision et radios musicales du groupe Lagardère Active. C’est finalement en 2011, qu’elle a lié son expérience juridique et son appétence scénaristique en prenant la direction de l’audiovisuel chez Flammarion puis de la branche Hors Librairie de cette même maison d’édition.

La branche audiovisuelle de Flammarion constitue un enjeu majeur pour la maison d’édition puisque cette activité vise à développer les adaptations d’oeuvres littéraires au cinéma. Dans un environnement où les films adaptés d’ouvrages sont de plus en plus nombreux (environ 40% du top 10 des box-offices en font partie), l’enjeu est de gérer les collaborations entre les producteurs et les auteurs originaux. La direction de l’audiovisuel consiste principalement en l’identification dans la production littéraire de la maison d’édition, des oeuvres dont elle possède les droits, qui ont un potentiel d’adaptabilité pour ensuite les proposer aux entreprises audiovisuelles de production ou aux chaînes de télévision. On constate néanmoins une certaine rareté de ce type de poste, seules les grandes maisons emploient une, voire deux personnes maximum en charge de la transposition de leurs oeuvres à l’écran. L’une des principales missions de Laure Saget dans ce métier est notamment de déterminer un compromis sur les droits d’exploitation entre le producteur et l’auteur, mais également de stimuler le producteur dans l’étape du développement du film et faire le lien entre le scénariste et l’auteur original de l’oeuvre. Concernant le Hors Librairie, l’enjeu est de développer les activités annexes à l’édition traditionnelle. Dans le contexte actuel du marché du livre, Flammarion cherche à développer son activité sur d’autres créneaux tels que la coédition et la création éditoriale, la cession de droits à l’étranger, ou encore l’adaptation d’oeuvres dans le spectacle vivant. Flammation a ainsi développé l’activité de création éditoriale de “coffee table books”, beaux livres tels que l’ouvrage sur la voiture Alpine, sorti à l’occasion de l’anniversaire de la création de l’automobile en question et co-édité par Renault. Il s’agit donc ici d’une véritable activité de business et de développement pour la maison d’édition.

Grâce à son parcours éclectique, Laure Saget a pu découvrir différents secteurs d’activité dans le domaine culturel. Sa formation de juriste lui a ainsi permis d’entrer sur le marché du travail à travers l’industrie musicale avec approche assez pragmatique du secteur grâce notamment à la contractualisation avec les artistes. Dans son travail actuel, sa connaissance du métier de scénariste lui permet par ailleurs d’accompagner et de conseiller au mieux les auteurs édités chez Flammarion, dont les oeuvres sont en voie d'adaptation à l’écran. Ayant changé de poste régulièrement, Laure Saget a ainsi insisté sur la possibilité et même sur la nécessité de bifurquer au sein d’une carrière, enrichissant ainsi les expériences de chacun. Son parcours témoigne de la simplification croissante des passerelles entre les différents corps de métier.

Nous remercions Laure Saget pour sa disponibilité et les éclairements qu’elle a pu nous fournir concernant le secteur du livre et de l’audiovisuel.

Crédits photo : http://www.satellimag.fr