by EMNS

Roei Amit

Directeur adjoint en charge du numérique

RMN-Grand Palais

Lors de cette matinale, la promotion ECN 2020-2021 a rencontré Roei Amit, Directeur adjoint en charge du Numérique à la RMN-Grand Palais. Aujourd’hui Responsable du web, des réseaux, des applications, et des e-publications, il est arrivé sur le marché de l’emploi en plein boom internet après avoir fait un doctorat de philosophie politique. Avant d’intégrer la Réunion des Musées Nationaux en 2012, notre intervenant a commencé sa carrière à l’UNESCO, puis à l’INA où il était Responsable des éditions multimedia, en charge de la mise en place de la stratégie des nouveaux médias à destination du grand public.

Les étudiants de la promotion 2020-2021 du M2ECN remercient Roei Amit de cette riche intervention. (Crédit photo : Elika Allahdadi)
M2ECN Roei Amit 2020

La Réunion des musées nationaux – Grand Palais

RMN-GP est un EPIC dont 86% du budget est constitué de ressources propres, uniquement subventionné à hauteur de 14%. Il comporte des réseaux de médiateurs, boutiques, acquisitions pour le musée… C’est un package de service à géométrie variable proposé aux musées nationaux mais aussi aux musées régionaux (action B to B).

Le Grand Palais a été fusionné avec la RMN car c’était déjà cette structure qui organisait les expositions du Grand Palais. Le bâtiment permet également d’être un vrai levier de financement dans la mesure où la nef est louable (100 000€ la journée). Il y a une vraie économie vertueuse autour de ce monument qui comprend un petit millier de salarié. C’est à la fois une institution publique mais aussi commerciale. Pendant le confinement, les activités commerciales se sont stoppées mais étant donné que c’est un établissement public, ils n’ont pas pu avoir d’aide de l’Etat.

La stratégie digitale 

Dans le digital, tout bouge très vite. Donc quand on fait une stratégie digitale, il faut avoir une certaine agilité et avoir une appréhension de la vitesse et du changement.

Au début, les institutions culturelles ne savaient pas exactement comment positionner ce type de poste. Roei Amit et la direction de la RMN-Grand Palais ont décidé ensemble de créer un poste opérationnel avec des moyens d’action. Il a donc une double casquette à la fois stratégique et opérationnel.

Il intervient sur 4 domaines :

  • l’agence photo qui est une base d’image énorme. Le licenciement des images permet d’acquérir des ressources propres.
  • Multimedia : accompagne l’ensemble des événements
  • Petite agence web au service des musées nationaux
  • Développement d’expositions

La RMN a une stratégie de transformation de visiteurs à clients, avec différents types de leviers. L’établissement a été l’un des premiers à élaborer une stratégie sur Youtube.

Aujourd’hui, les institutions culturelles et créatives sont passées d’une stratégie de demande à une stratégie d’offre.

Exemple de l’exposition Pompéi 

L’idée de cette exposition est partie de nouvelles fouilles à Pompéi. On y trouve une panoplie de contenus, d’activités, sur des interfaces variées et pour des publics divers. L’exposition devait ouvrir fin mars donc forcément ça s’est passé en ligne au début. Cette exposition était déjà très numérique, ce qui a  bcp servi au moment du 1er confinement.

L’expérience visiteur s’articule autour de 3 piliers : l’immersion, la narration, l’interaction. Le but est de créer une nouvelle expérience de visite.

Sur l’exploitation de Pompéi, il fallait tripler les agents d’accueil à cause du COVID. Même avec une jauge réduite, le RMN-Grand Palais a atteint son objectif de fréquentation (2000 par jour). Mais étant donné que les frais d’exploitation ont dû être augmenté, les chiffres ne seront sans doute pas très bons.

Les jeunes et le numérique 

Le numérique n’amène pas forcément plus de jeunes, c’est plutôt des offres adaptées avec un cadre spécifique pour eux. Il est également nécessaire de s’accompagner de relais qui permettent de les toucher.

Réalité virtuelle et partenariat avec Google  

Depuis 2015, La RMN s’est associée à Google (Google Arts & Culture) qui par rapport à d’autres GAFA s’est positionné dans le domaine de la culture. De nombreux projets ont vu le jour dans le cadre de cette collaboration,  notamment  avec le test d’une nouvelle expérience de visite grâce aux Google glass (lunettes connectées) pour l’exposition Niki de Saint Phalle et Velázquez.

La Réunion des Musées Nationaux a également signé un partenariat avec Ubisoft et HTC Vive Arts, pour proposer une visite à 360° en ligne. L’offre en réalité virtuelle peut être complémentaire des autres offres.

Travaux du Grand Palais 

Construit pour l’exposition universelle de 1900, le Grand Palais fermera ses portes en 2021 pour 3 ans de travaux de rénovation. Initialement, c’est un projet de transformation colossal qui avait été retenu, mais suite à la crise sanitaire, la Ministre de la Culture, Roselyne Bachelot le juge finalement bien trop onéreux et long pour accueillir les JO de 2024 par .

Afin de continuer à accueillir des manifestations culturelles et artistiques, un bâtiment provisoire de 10 000m2 « Le Grand Palais Ephémère » (architecte Jean-Michel Wilmotte) sera installé début 2021 sur le Champs de Mars à Paris.

Compte-rendu réalisé par Youna Lefevre (M2ECN 2020-2021)