by EMNS

Master 2 Economie de la Culture et Numérique

PRÉSENTATION

Formation diplômante accessible à bac+4, la spécialité professionnalisante en alternance Économie de la Culture et Numérique a pour objectif de préparer les étudiants aux différents métiers d’encadrement, de gestion des entreprises/institutions de la culture et des médias, en particulier ceux liés aux transformations numériques de ces secteurs.

OBJECTIFS DE FORMATION

  • Maîtriser les enjeux du numérique dans les secteurs culture et média
  • Comprendre les différents modèles économiques en cours dans ces mêmes secteurs
  • Appliquer les savoirs théoriques de la formation dans un contexte professionnel
  • Appréhender les particularités économiques des domaines culturels
  • Anticiper les évolutions de chacun de ces secteurs

LES DÉBOUCHÉS PROFESSIONNELS

  • Chargé·e d’étude
  • Responsable de projet culturel ou audiovisuel
  • Responsable Mécénat / Fundraising
  • Chargé·e de production
  • Producteur·trice ou administrateur·trice d’établissements culturels
  • Chargé·e d’édition numérique
  • Producteur·trice ou administrateur·trice de manifestations culturelles
  • Responsable marketing de produits culturels
  • Chargé·e de royalties
  • Administrateur·trice de label musical
  • Chargé·e de programmation
  • Responsable des acquisitions et des productions
  • Responsable des publics et de la billetterie

PROGRAMME

UE1 — cours transversaux (15ects)

Analyse de données

Objectifs du cours : Savoir manipuler des données dans Excel, résumer et représenter les informations d’une base de données, choisir les techniques appropriées face à un problème donné et interpréter les résultats pour la prise de décision.

Ce cours est dispensé par Jean Beuve, Maître de Conférences en Sciences Economiques

Evaluation des politiques culturelles

Objectifs du cours : étudier les techniques traditionnelles de l’évaluation des politiques publiques, examiner des dispositifs qui ont fait l’objet d’évaluation dans le secteur de la culture, discuter des canons classiques de l’évaluation et de leur adaptabilité aux particularismes du secteur culturel. Utilisation des techniques de l’analyse économiques (externalités, bien collectif, ACB, actualisation, test d’efficience, etc.) .

Ce cours est dispensé par Pierre Kopp, Professeur des Universités en Sciences Economiques

Marché du travail artistique

Objectif du cours : Etudier les tendances de l’emploi dans le secteur culturel.

Ce cours est dispensé par Marie Salognon, Maître de Conférence en Sciences Economiques

Economie industrielle et concurrence

Objectif du cours : Analyser les positions de marché des acteurs des secteurs culture et numérique, connaître les méthodologies d’identification des marchés pertinents et des pratiques anticoncurrentielles.

Ce cours est dispensé par Mathieu Guennec, Rapporteur permanent à l’Autorité de la Concurrence

Economie de la propriété intellectuelle

Objectifs du cours : Etudier les principes du droit d’auteur, les fondements économiques  et remise en cause de la propriété intellectuelle, l’économie des licences libres et commons, les modèles marchands.

Ce cours est dispensé par Joelle Farchy, Professeure des Universités en Sciences Economiques.

UE2 — domaines d’application (15ects)

Economie des entreprises culturelles

Enseignement appliqué au domaine de l’édition et à celui du jeu vidéo.

Industries culturelles

Enseignement appliqué à l’industrie de la musique. Intervenant principal : Sophian Fanen.

Musées et numérique

Etude de cas : Théâtre

Audiovisuel

UE3 — projet entrepreneurial (10 ects)
UE4 — projet tutoré (10 ects)
UE5 — rapport d’apprenti (10 ects)

Les matinales de l’EMNS

Tout au long de l’année, L’EMNS organise des rencontres avec des professionnels de la culture et des médias, ainsi qu’une série de visites au sein d’institutions culturelles. Ces rendez-vous hebdomadaires sont uniquement réservés aux étudiants du Master 2.

APERÇU DES RENCONTRES 2019-2020

Découvrir l’ensemble des Rencontres de l’EMNS

 

Alternance

La formation Économie de la Culture et Numérique est uniquement proposée en alternance.

RYTHME DE L’ALTERNANCE

La majorité des cours a lieu de septembre à décembre à la Maison des Sciences Économiques (Paris 13ème). Au deuxième semestre, les enseignements se déroulent le mercredi, le plus souvent sous forme d’ateliers professionnalisants et de préparation au projet entrepreneurial.

  • SEPTEMBRE À DÉCEMBRE : 2 jours en entreprise – 3 jours à l’EMNS (mer, jeu, ven)
  • JANVIER À MAI : 4 jours en entreprise – 1 jour à l’EMNS (mer)
  • À PARTIR DE JUIN : 100% du temps en entreprise, jusqu’à la fin du contrat.

Le rythme ne peut en aucun cas être modulable.

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Un contrat de professionnalisation est signé entre l’étudiant et son entreprise pour une durée de 1 an ou plus.

Les étudiants et entreprises bénéficient d’un accompagnement de l’EMNS pour toutes les démarches administratives et le suivi pédagogique. Notre partenaire Formasup (CFA) gère les aspects contractuels des CERFA.

Admissions

DOSSIER D’INSCRIPTION

15 au 30 avril 2020

Les étudiants doivent remplir le dossier d’inscription sur l’application en ligne e-Candidat candidat.univparis1.fr.

Documents demandés :

  • Lettre de candidature
  • CV
  • Projet entrepreneurial (2 pages) : En lien avec les thématiques du master, proposer une innovation commerciale, marketing, d’un modèle économique. L’étudiant pourra s’inspirer d’un modèle à l’étranger pour envisager son adaptabilité au cas français. Eléments demandés : clientèle, positionnement concurrentiel, le business model envisageable ou encore les obstacles réglementaires éventuels. Aucun dossier sans présentation de projet entrepreneurial ne sera retenu.

AUDITIONS

Au vu du dossier d’inscription, il est proposé un entretien. La liste des admis est communiquée courant juin.

Pour toute demande d’informations : emns@univ-paris1.fr

PROFIL REQUIS

Titulaires d’un Master 1, issus des filières : économie, droit, histoire de l’art, sciences de l’information et de la communication, gestion, sociologie, sciences politiques…

Un stage ou toute autre expérience dans le secteur de la culture ou de l’économie du numérique sera indispensable.

Âge limite : 29 ans

Témoignages

Cette vraie compréhension des mécanismes du secteur de la culture m’a donné les armes pour investir le monde professionnel avec de réelles capacités, une réelle valeur ajoutée, et une légitimité à être force de proposition pour participer à l’accompagnement des industries culturelles dans leur évolution numérique.

Pierrick (promo 2017-2018)

Le projet entrepreneurial constitue à mon sens l’un des points fort de la formation : on développe un savoir-faire qualifiant dans le secteur culturel de notre choix.

Victoria (promo 2017-2018)

(…) constamment stimulé par des nouveautés et on aborde très vite les enjeux intéressants. Chaque secteur culturel est étudié de manière très concrète et au regard des implications du numérique. Ce côté concret est facilité par les intervenants, qui sont souvent professionnels, ce qui m’a personnellement beaucoup plu.

Irénée (promo 2017-2018)

les rencontres professionnelles organisées tout au long de l’année auront une importance très forte dans nos trajectoires professionnelles respectives.

Mehdi (promo 2017-2018)

Que sont-ils devenus ?

La série de vidéos « Que sont-ils devenus ? » propose de découvrir le parcours et les missions actuelles des anciens étudiants de l’EMNS. Les interviews sont réalisées par les étudiants du master ECN , l’occasion pour les promotions de se rencontrer et partager des conseils.

QUE SONT-ILS DEVENUS ? (#4)

Léopoldine Hallynck

diplômée du master ECN

QUE SONT-ILS DEVENUS ? (#3)

Hélène Luc

diplômée du master ECN

QUE SONT-ILS DEVENUS ? (#2)

Margaux Detilleul

diplômée du master ECN